Trucs et Astuces

écouter

Voici quelques astuces de "grand-mère" communiquées par les malades qui pourraient vous permettre de mieux vivre au quotidien avec la Maladie de Verneuil...

Vous trouverez ici quelques astuces soumises par les malades eux-mêmes. Certaines de ces astuces marchent bien pour certains, moins bien pour d'autres. C'est à chacun de faire sa propre expérience. Elles permettent à certains malades de prévenir, cicatriser, ou soulager.

Remarque importante: Consultez toujours votre médecin avant de vous décider à utiliser l'une ou l'autre des astuces de ce site. Il peut exister d'autres faits dont l'auteur pourrait ne pas être averti, et qui pourraient provoquer des complications dans votre cas particulier.


LA MATRICAIRE

page33_19


Une plante à ne pas négliger!

Comment faire mûrir une lésion très douloureuse? 
Comment redonner de la souplesse et une couleur normale à la peau? 
Quel produit utiliser sur une plaie ouverte? 
Comment soulager les démangeaisons (prurit)?

A toutes ces questions, je répondrai par une seule astuce: la matricaire. Cette plante ( dont vous trouverez ci après un exposé issu du site internet http://www.hippocratus.com/pages/detail_plante.asp?ID=mat001 ) a des effets aussi remarquable que tout ceci dans notre cas ! Pour l'instant, tous les membres qui l'ont utilisée ont constaté des effets prodigieux...

Voulez-vous tester cette "recette" de grand-mère ? Alors voici comment procéder.

Acheter en pharmacie, ou dans une herboristerie, des fleurs de matricaire. 

Faire infuser 3 poignées dans 1/3 d'eau de la plus petite casserole, jusqu'à obtenir une infusion bien foncée. 

Laisser tiédir , et filtrer le liquide. 

Y plonger des compresses, les essorer légèrement et les poser sur les zones à traiter. 

Les changer toutes les deux heures si possiblle, ou mieux, les conserver toute la nuit.

Petite astuce : Pour ne pas être gêné dans ses déplacements, nous vous conseillons de vous emmailloter dans du film alimentaire transparent. Pas très esthétique, certes. Mais si le résultat est là, cela ne vaut-il pas la peine d'essayer ? Nous serions heureux de publier les résultats que vous auriez obtenu avec cette astuce! Merci de nous en faire part!


LA PIERRE D'ALUN

page33_20

Pierre d'Alun naturelle

La pierre d’ ALUN : le plus naturel des déodorants ! 

Le cristal de roche dépose sur l’épiderme des microparticules : 
Antiseptiques, qui empêchent le développement des bactéries, source des mauvaises odeurs.  
Astringentes, qui limitent naturellement la sudation sans la bloquer. 
Agissant en surface et non en profondeur.

Il est également efficace pour stopper le saignement des petites coupures ou des éraflures et pour enlever le feu après le rasage. 

Il améliore les petits problèmes buccaux-dentaires, gencives douloureuses, aphtes,.. 

La pierre d' alun peut s’utiliser sur les parties du corps où la sudation est gênante : Aisselles . Front . Mains . Pieds . Parties Intimes.

Mode d’emploi : Passer sec sur la peau humide ou mouillé sur la peau sèche.

Convient à tous les types de peaux même les plus délicates. Très économique, utilisé quotidiennement il peut durer 2 à 3 ans. Ne pas la poser sur un endroit mouillé au risque qu’elle ne se désagrège.

POTASSIUM ALUM ? AMMONIUM ALUM ?

Il existe sur le marché la pierre d’ALUN NATUREL et la pierre d’ALUN SYNTHETIQUE.

La pierre d'alun de potassium est à base d'alunite naturelle extraite de mines. 
La pierre d'alun d'ammonium est fabriquée par les industries chimiques asiatiques avec du sel d'ammonium obtenu par synthèse. 
La pierre d'alun naturel se reconnaît à sa composition non à son apparence. 
La loi sur les cosmétiques exige que les fabricants déclarent les ingrédients sur leurs étiquettes. Vous pouvez donc facilement savoir si votre pierre d'alun contient de l'ammonium ou non.

La pierre d'alun naturelle est identifiée comme "POTASSIUM ALUM". 
La pierre d'alun synthétique doit obligatoirement être déclarée comme "AMMONIUM ALUM". 
La pierre d'alun naturelle est à base de sel de Potassium qui est un élément provenant de la nature. 
La pierre d'alun d'ammonium est fabriquée à base de sel d'ammonium (NH4)2SO4, élément qui est un sous-produit de l'industrie chimique lourde.

Le sel (sulfate) d'ammonium thaïlandais provient des industries du nylon et est un sous-produit du Caprolactame. 

sel de potassium  K2 (SO4) , sel d'ammonium  NH4 (SO4). 
K = Potassium extrait de la nature. 
NH4 = ammonium fabriqué par synthèse de Nitrogène avec Hydrogène.
 

Il est difficile d’affirmer que la pierre synthétique soit nocive pour la santé mais en l‘absence de tests cliniques approfondis, nous vous conseillons d’appliquer le « principe de précaution » et donc de préférer la pierre naturelle « potassium ».


LE MIEL

"Pour cicatriser une plaie, rien ne vaut le miel"

LaNutrition.fr, le 02/10/2006, de Véronique Molénat

Des médecins chercheurs de quatre centres hospitaliers universitaires allemands (Bonn, Düsseldorf, Hambourg et Berlin) viennent d’annoncer qu’ils allaient lancer une étude de grande envergure sur les propriétés curatives… du miel ! Aussi surprenant que ça puisse paraître, le miel est très efficace pour cicatriser et désinfecter les plaies. Même si ce produit a pour l’instant fait l’objet de peu d’études, il est utilisé de manière empirique dans un certain nombre d’hôpitaux, notamment en Allemagne et en France.

Cette étude comportera deux volets. Le premier, qui aura lieu dans les prochains mois, concernera les effets du miel sur l’évolution d’une centaine de maladies. Le second consistera à comparer l’efficacité du miel à celles d’autres produits antiseptiques et cicatrisants. L’occasion pour LaNutrition.fr de vous rendre compte de quelques unes des vertus du miel…

Le miel, un remède connu et utilisé depuis longtemps…
Les propriétés médicinales du miel étaient déjà connues il y a plusieurs milliers d’années, notamment par les Egyptiens. Le miel a été utilisé durant la première et la deuxième guerre mondiale pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats. Avec l’arrivée des antibiotiques, les propriétés du miel ont quelques peu été oubliées. Mais depuis un certain nombre d’années les médecins et notamment les pédiatres les redécouvrent. Car le miel possède des vertus surprenantes.

Le miel pour cicatriser les plaies des enfants hospitalisés
« A l’hôpital, nous sommes régulièrement confrontés à des germes résistants à la plupart des antibiotiques, explique le docteur Arne Simon, pédiatre dans le service de cancérologie de la clinique universitaire de Bonn. C’est pour cette raison que l’utilisation thérapeutique du miel est très intéressante pour soigner les plaies ». Ses jeunes patients cancéreux rencontrent des gros problèmes de cicatrisation. « Normalement, les blessures de la peau cicatrisent en une semaine. Chez nos patients, ça peut prendre un mois voire même plus longtemps. » D’après Kai Sofka, spécialiste des plaies dans le même service, « grâce aux cataplasmes de miel, le tissu mort est rejeté plus rapidement et les plaies cicatrisent plus vite. Par ailleurs, nos petits patients souffrent moins quand on doit changer leurs pansements : avec le miel, les bandages sont plus faciles à enlever et ils n’endommagent pas la peau qui vient de se reformer. Des plaies qui ne parvenaient pas à cicatriser depuis des années ont même été stabilisées grâce au miel ».

Des  vertus antiseptiques étonnantes…
Une étude australienne a également montré récemment que le miel était plus efficace que l’antibiotique Mupirocine, pour traiter un germe multi résistant appelé MRSA (Methicillin Resistant Staphylococcus Aureus). Le miel contient aussi une enzyme appelée glucose oxydase : celle-ci permet la transformation constante de petites quantités de sucre en peroxyde d’hydrogène, un antiseptique particulièrement efficace plus connu sous le nom d’eau oxygénée. Dans le traitement des plaies, ce produit est généralement utilisé en grandes quantités à cause de son instabilité chimique. Conséquence : il détruit les bactéries mais endommage également les cellules de la peau. L’intérêt du miel, c’est qu’il produit du peroxyde d’hydrogène à des quantités infimes, justes suffisantes pour détruire les germes sans abîmer la peau. Et qu’il est constamment renouvelé.


LA PROPIOLIS

PROPOLIS : LA SANTE DES ABEILLES

La PROPOLIS est une substance résineuse que les abeilles recueillent sur les bourgeons de certains arbres : peupliers, marronniers d'Inde, frênes, saules, chênes…Elles la ramènent à la ruche pour diverses utilisations.

La Propolis est utilisée comme ciment pour coller les différents éléments de la ruche, boucher les fissures du bois, réduire le trou de vol pour mieux contrôler le passage des intrus.

La Propolis est aussi utilisée par l'abeille comme moyen de lutte biologique. En recouvrant l'intérieur de leur habitat d'une fine pellicule de cette résine, les abeilles se mettent à l'abri des maladies. Car des expériences menées par l'institut Pasteur et l'INRA de Montfavet (professeurs R. Chauvin, P. Lavie et F. Gonnet) ont démontré les propriétés : BACTERICIDES, BACTERIOSTATIQUES et ASEPTISANTES de la PROPOLIS.

LA PROPOLIS EN MEDECINE HUMAINE 


Une composition chimique très complexe

Acides organiques, acides phénols, aldéhydes aromatiques, coumarines, flavonoïdes, substances minérales, oligo-éléments, vitamines A-B3…contribuent à la très forte activité thérapeutique de la PROPOLIS.


Les propriétés extraordinaires de la PROPOLIS
De nombreuses expériences et essais cliniques ont mis en évidence les propriétés :
- BACTERICIDES sur certains staphylocoques, salmonelles et bacilles…
- FONGICIDES sur certains champignons, en particulier Candida Albicans et Trichomonas Vaginalis.
- ANESTHESIQUES, 3 à 4 fois supérieures à celles de la Cocaïne !
- CICATRISANTES par la régénération rapide des tissus.

PROPOLIS : LA SOLUTION A DE NOMBREUX PROBLEMES 

La Propolis est particulièrement indiquée dans les troubles concernant :
- La SHERE RESPIRATOIRE : affections ORL en général et broncho-pulmonaires
- La SPHERE DIGESTIVE : stomatologie, gastro-entérologie
- La SHERE GENITO URINAIRE : infections
- La SHERE DERMATOLOGIQUE : mycoses, peau abîmée.La PROPOLIS renforce les défenses de l'organisme et le met à l'abri des agressions en général.


LES MEILLEURES INDICATIONS DE LA PROPOLIS

Du fait de ses propriétés antimicrobiennes étendues, anesthésiques puissantes, cicatrisantes notables et anti-inflammatoires non négligeables, la propolis, cet extraordinaire produit naturel récolté par l'abeille sur certains végétaux, est d'une grande efficacité dans de nombreuses indications de la pathologie quotidienne.         

Sont sélectionnées ici toutes les indications dans lesquelles la propolis, prescrite comme seule thérapeutique, permet d'obtenir habituellement de remarquables résultats.

La première sphère d'action privilégiée de la propolis concerne l'OTO-RHINO-LARYNGOLOGIE où elle permet de résoudre facilement et très rapidement de nombreuses affections courantes fréquemment rencontrées en automne et en hiver, tout particulièrement :

Les angines banales habituelles (ce qui élimine les angines graves, streptococciques par exemple, qui nécessitent des traitements antibiotiques spécifiques adaptés aux germes en causes.), où elle est utilisée sous forme de morceaux ou pâtes à mâcher comme du chewing-gum, de tablettes ou pastilles à sucer, ou encore sous forme de spray à pulvériser directement dans la gorge, ces différentes formes pouvant d'ailleurs êtres utilement associées.
Les pharyngites et les laryngites pour lesquelles on utilise les mêmes formes que ci-dessus.
Les rhino-pharyngites, les rhinites et les sinusites, où la propolis utilisée sous forme de poudre fine prisée dans chaque narine sera d'autant plus efficace qu'elle est associée à des lavages préalables avec un soluté isotonique d'eau de mer sous pression que l'on trouve facilement en pharmacie.
Les otites externes où elle est utilisée sous forme de poudre ou de teinture.

Sa deuxième grande sphère d'action touche à la STOMATOLOGIE où elle donne d'excellent résultats dans :
Le cadre de l'hygiène bucco-dentaire en général et notamment pour combattre la mauvaise haleine.
Les inflammations des gencives : gingivites, ou de la langue : glossites.
Les inflammations de la muqueuse buccale en général : stomatites, et les aphtes en particulier.
Les mycoses de la muqueuse buccale à Candida Albacans : candidose buccale (muguet).
La parodontose ou affection dégénérative du parodonte, c'est-à-dire des tissus du soutient de la dent (gencive, ligament alvéolaire, cément et os alvéolaire) qui aboutit au fameux déchaussement avec toutes ses conséquences.
Les douleurs et infections dentaires où la propolis procure un soulagement extrêmement rapide qui permet d'attendre dans de bonnes conditions les soins indispensables de son chirurgien-dentiste.
La prévention des complications après une extraction dentaire.

Pour toutes ses indications, la propolis est utilisée par voie locale interne sous forme de morceaux ou pâtes à mastiquer, de bains de bouche, de tablettes ou pastilles à sucer, de bâtonnets pour emplâtre gingival, de pâtes dentifrices, ainsi que le chewing-gum à la propolis qui représente une forme commode et agréable pour prévenir nombre d'affections de la bouche et des gencives.

La troisième sphère d'utilisation majeure de la propolis est représentée par la DERMATOLOGIE où elle couvre un immense champ d'indications parmi lesquelles :
Les coupures et blessures.
Les engelures et crevasses.
Les abcès, furoncles et suppurations diverses.

Les ulcères variqueux, les escarres et toutes les cicatrisations lentes et difficiles.
Les fissures anales.

Les cors, durillons, callosités et verrues.
Certaines formes d'eczéma. 

Dans ce domaine c'est le plus souvent à la voie locale externe que l'on a recours sous forme de crèmes, de pommades ou de teintures alcooliques, mais aussi tout simplement sous forme de propolis naturelle purifiée (en poudre ou cataplasme pâteux) appliqué directement sur les lésions sous pansement occlusif (entre autre sur les plaies, cors, verrues).

Substance naturelle au champ d'action extrêmement vaste, la propolis ne présente aucune incompatibilité avec d'autres médications susceptibles d'être prescrites simultanément et n'a aucune contre indication à proprement parler ( seules les personnes allergiques doivent prendre un avis médical avant d'entreprendre un traitement surtout par voie locale externe) . Il n'en reste pas moins vrai qu'il s'agit d'une véritable thérapeutique qui doit être utilisée selon des règles précises de préparation et de posologie pour en retirer tous les bénéfices que l'on peut en attendre, éléments qui sont détaillées de façon précise dans le livre de référence ; " votre santé au quotidien " (Robert Laffont éditeur -Paris).

Produit millénaire et en même temps résolument moderne, la propolis est étudiée scientifiquement depuis quelques années par l'industrie pharmaceutique avec des résultats qui confirment d'ores et déjà l'ensemble des données empiriques accumulées au cours de siècles et qui laissent augurer dans un proche avenir des perspectives thérapeutiques encore plus larges et plus efficaces. Informez vous donc plus avant afin de profiter pleinement dès maintenant de cette thérapeutique naturelle qui nous est offerte sans parcimonie par le monde végétal et par nos amies les abeilles.

LA RECOLTE : UN PRODUIT IMPUR 

La propolis brute, récoltée par raclage des cadres des hausses, contient 40% d'impuretés (cire, fibres végétales, pollens, abeilles mortes sable…).
Elle ne peut donc pas être utilisée en l'état : il faut la purifier, c'est-à-dire séparer les impuretés de la fraction active balsamique constituée des FLAVONOÏDES, ACIDES PHENOLS, ACIDES AROMATIQUES, TERPENES… Tous ces constituants forment ce qu'on dénomme l'extrait mou de propolis (EMP)


LA PURIFICATION DE LA PROPOLIS BRUTE 

Les opérations sont réalisées à froid pour préserver l'activité de la propolis. On obtient ainsi deux sortes D'EXTRAITS LIQUIDES : EALP (extrait alcoolique léger de propolis -14% d'EMP) et EADP (extrait alcoolique dense de propolis -43% d'EMP). Un complément de leur transformation permet de fabriquer des POUDRES à la fluidité exceptionnelle : PPM 18 (propolis micronisée -18% d'EMP) et PPM 30 (propolis purifiée micronisée 30% d'EMP). C'est à partir de ces extrais pur qu'est élaborée la gamme propolia.




QUELS VÊTEMENTS PRIVILEGIER ? 

Larges et en coton, qui permettent à la peau de mieux respirer.
a. Jupe ou robe:  de plusieurs couleurs, avec de longues vestes ou tuniques pour camoufler les écoulements accidentels.
b. Pantalon:  En jersey de coton Avec de larges élastiques à la taille (acheter une taille plus grande que la votre afin qu'ils soient plus larges).
c. Pas de ceinture en plastique ou en cuir.
d. Sous-vêtements féminins: Short boxer pour femme ou slip boxer - Pantie large - String - Pas de slip - Tricot de peau en coton - Brassière ou soutien-gorge en coton - Pas de soutien-gorge - Quand nécessaire, des demi-bas, ou bas, plutôt que des collants, ou alors des collant avec un entrejambe en coton
e. Sous-vêtements masculins:  shorts boxer or slips boxer - Tricots de peau en coton
f. Draps de lit et vêtements de nuit en coton
g. Ne pas rester emmitouflé, superposer trop de vêtements, porter de vêtements qui ne laissent pas respirer la peau pendant trop longtemps, comme des vestes de nylon, 100% polyester, etc.,


NETTOYAGE 

a. Utiliser des détergents pour peau sensible.
b. "Pursue" (Amway), un additif germicide liquide.
c. Bicarbonate de soude, comme additif désodorisant.
d. Laver tout nouveau vêtement avant de le porter; la teinture pourrait être la cause de certaines réactions.


DOUCHE 

a. Pommeau de douche détachable avec un flexible, pour ceux qui n'ont pas de baignoire. (Dévisser l'ancien pommeau fixe et le remplacer par un pommeau détachable).
b. Houppe en maille plastique, douce pour frotter (ôter les peaux mortes, et maintenir les plaies ouvertes pour le drainage. (
NE PAS UTILISER sur les grosses lésions ouvertes.)



SAVONS ET DÉTERGENTS 

a. PhisoDerm
b. SpectoGram
c. Hibiclens
d. Bédadine (mais çà bruni)
e. Neutrogena
f. Ivory


BAINS 

a. Sels de la Mer Morte ( 1 kilogramme dans un bain chaud. Tremper au moins 30 minutes. Rincer à l'eau chaude. NE PAS UTILISER DE SAVON. Sécher.)
b. Thé vert ou noir  (Infuser 4 sachets dans un demi-litre d'eau chaude; ajouter un demi-litre d'eau froide. Utiliser sur de grandes compresses, ou en bain de siège.)
c. Gingembre  (Prendre une grande poignée de racines de gingembre frais, préparer un thé avec de l'eau, tremper une compresse et l'appliquer sur les zones affectées.


TOPIQUES 

a. Peroxyde d'Hydrogène (que l'on peut mettre dans une bouteille pulvérisateur en plastique.)
b. Huile de Tamanu (plante Polynésienne)
c. Argile verte (dans les pharmacies. Mixer avec du vinaigre de cidre de pomme ou de l'eau. Utiliser pendant la nuit.)
d. Onguents de vitamines A et D
e. Masque pour l'acné de Neutrogena
f. Supplément pour la peau, Noni Tahitien.
g. Huile de théier
h. Vaseline
i. Sac de mélisse officinale. Déjà prêt à l'emploi. A base de vaseline, contient un antiseptique pour aider à apaiser les lésions. Peut-être légèrement salissant et teintant, aussi prendre soin de porter de vieux vêtements lorsque vous utilisez ce produit.

BANDAGES 

a. Compresses.
b. Bande perforée
c. Carrés de coton matelassés. Pour nettoyer le produit drainé, etc., entre les douches et les bains.



DÉODORANTS ET ANTIPERSPIRANTS 

a. De nombreux dermatologues se battent contre l'utilisation de déodorants et/ou antiperspirants commerciaux, pour les dessous de bras . L'utilisation de tels produits pourrait accroître le blocage des follicules pileux et augmenter la sévérité des poussées inflammatoires. Mais cela n'a pas fait l'objet d'une étude clinique et n'est pas considéré comme totalement interdit par tous les médecins (notamment ceux de notre Comité Scientifique !)
b. Certains dermatologues recommandent l'usage de talc pour bébé sous les bras afin de contrôler l'odeur et l'humidité.


DIVERS

a. Institut de bronzage (commencer par 5 minutes et aller jusqu'à 30 minutes par jour.)  CONSULTER VOTRE MÉDECIN. Certains y sont totalement opposés (risque de cancer de la peau) d'autres s'y opposent si vous prenez des médicaments photosensibles.
b. Bassine en plastique qui s'adapte à la cuvette des toilettes pour les bains de siège.
c. Pour le confort, des compresses froides pour s'asseoir. Grandes compresses de gel, placées dans un sac en plastique zipé, et conservé au réfrigérateur ou congélateur. (Mettre un tissu sous la compresse afin d'éviter les brûlures par le froid)
d. Des compresses chaudes à mettre sur les grosseurs, pour forcer une lésion à mûrir et se drainer.
e. Sac de graines à mettre au micro-onde quelques minutes et qui conserve la chaleur pendant 3 à 4 heures.
f. Coussin chauffant électrique, en position basse ou moyenne, sur des compresses. 
A N'UTILISER QUE RÉVEILLÉ !
g. Compresses thermiques (deviennent chaudes au micro-onde et froide au congélateur. Possèdent une bande élastique pour positionner sur la compresse.)
h. Techniques de Management du Stress:  exercices de relaxation, musique, massage, biofeedback, méditation, danse orientale, etc.
i. Utiliser un sachet glacé pendant quelques minutes sur une zone affectée, puis la passer sous un autre endroit, et ainsi de suite, jusqu'à ce que le sachet soit redevenu chaud. Cela aide à réduire certains écoulements.

D'autres "Astuces" seront ajoutées à cette page dès que nous en prendrons compte.

Rappel important :  Consultez toujours votre médecin avant de vous décider à utiliser ou prendre quelque astuce que ce soit mentionnée sur ce site. Il peut exister d'autres facteurs médicaux dont l'auteur n'est pas informé qui pourraient provoquer des complications dans votre cas particulier

Soumettez-nous vos propres astuces !
En raison du nombre sans cesse croissant de messages électroniques que nous recevons, nous ne pourrons pas vous remercier individuellement pour vos soumissions, aussi nous le faisons par avance ici même. 


Copyright et autres scripts : Tous droits réservés Marie-France Bru-Daprés 1999-2017 / CARTE DU SITE / Politique éditoriale