SOUS-ESTIMATION DE L'HS PÉDIATRIQUE

Stacks Image 390

L'HS pédiatrique est probablement plus répandue que ne le suggèrent les études, en raison d'un diagnostic erroné et/ou tardif.

Nous le constatons depuis de très nombreuses années au sein de l'AFRH. C'est d'ailleurs ce qui nous a conduit à créer un site qui leur est totalement dédié :
https://ados.afrh.fr

Heureusement, on observe de plus en plus fréquemment que les études mettent à présent l'accent sur l'HS pédiatrique.

Par exemple, Liy-Wong et al. ont publié une série de 481 patients pédiatriques atteints d'HS.

Une deuxième étude portant sur 1094 adolescents montre une proportion plus élevée de femmes, des taux élevés d'obésité, 50 % ont un HS modéré à sévère et 80 % signalent des complications. La plupart (84 %) ont été vus par un pédiatre avant leur diagnostic d'HS.

C'est sur cette dernière étude que nous allons nous appuyé nos propos.

Caractéristiques cliniques de l'hidrosadénite suppurée pédiatrique versus adulte : résultats d'une étude rétrospective monocentrique

Antonella Di Cesare; Elia Rosi; Maria Thaïs Fastame ; Stefano Senatore; Federica Ricceri; Francesca Prignano
Département des sciences de la santé, Section de dermatologie, Université de Florence, Florence, Italie

Stacks Image 383
Cette étude, menée de janvier 2018 à décembre 2020, fait état de l'apparition pédiatrique de l'HS parmi 149 patients atteints d'HS, dont 99 Femmes et 50 Hommes, allant de 13 à 74 ans, avec un âge moyen de 32 ans.

46/149 patients, soit 30,9 % des patients avaient eu un début pédiatrique d'HS, avant l'âge de 16 ans. Parmi eux il y avait 36 Femmes et 10 Hommes.

15/46 patients, soit 32,6 % ont débuté leur HS avant l'âge de 12 ans. Parmi eux il y avait 10 Femmes et 5 Hommes.

Enfin, 6/46 patients, soit 13% ont débuté leur HS avant l'âge de 8 ans. Parmi eux il y avait 4 Femmes et 2 Hommes.


Dans étude il a été constaté que :
  • Les patients à début pédiatrique avaient une durée de la maladie allant de 1 à 39 années, avec une moyenne de 11 ans d'évolution et un retard diagnostique de près de 7 ans.
  • 14 patients avaient des antécédents personnels d'acné
  • 7/46, soit 15,2% des patients avaient des antécédents familiaux d'HS
  • 26/46, soit 56,5% étaient des fumeurs actifs
  • 22/46, soit 47,8% avaient un IMC≥25.


Chez les 46 patients concernés par une appartion pédiatrique de leur HS, les zones atteintes étaient :
  • zone inguino-fémorale : 37 patients, soit 80,43%
  • zone ano-génitale : 32 patients, soit, 69,6%
  • aisselles : 26 patients, soit 56,5%
  • région fessière : 15 patients, soit 32,6%
  • tronc : 12 patients, soit 26,1%
  • région de la tête/du cou : 5 patients, soit 10,9 %

La région inguino-fémorale et anogénitale était significativement plus fréquente chez les patients à début pédiatrique par rapport à ceux ayant débuté à l'âge adulte.
Les patients à début pédiatrique avaient un nombre plus élevé de zones corporelles touchées.
L'approche thérapeutique comprenait la chirurgie ou des traitements topiques, systémiques et biologiques.
Les patientes à début pédiatrique nécessitaient plus souvent que les hommes l'utilisation de thérapies biologiques pour obtenir une amélioration.
Conclusion

En conclusion, les patients avec un début pédiatrique d'HS ont une maladie plus disséminée avec une atteinte plus fréquente des zones ano-génitales et inguinales.

La reconnaissance et le traitement précoces de la maladie sont réellement capitales dans ce sous-ensemble de patients.

Compte-rendu EHSF – 2022 par ResoVerneuil

Caractéristiques des maladies de Verneuil à début pédiatrique : résultats d'une étude internationale


Stacks Image 487
Clinical characterization of pediatric-onset hidradenitis suppurative : results from a multi center European study - Francesca Pregnant (Florence)

Les données épidémiologiques rapportent un début pédiatrique de la maladie pour 2.2 ) 38.3% des patients. Les caractéristiques de ces patients sont débattues puisque certains auteurs retrouvent un début pédiatriques principalement pour des femmes et des patients avec antécédents familiaux de maladie de Verneuil, alors que d'autres auteurs rapportent une prédominance d'hommes chez les patients avec un début pré-pubertaire de la maladie.

L'objectif de cette étude multicentrique était d'identifier les caractéristiques cliniques des maladies de Verneuil à début pédiatrique.

56 patients étaient inclus (28 filles et 28 garçons), l'âge médian au diagnostic était de 16 ans et l'âge médian de début des symptômes était de 14 ans. L'âge de début des symptômes était compris dans l'intervalle 5 à 10 ans pour 50%, 11 à 14 ans pour 29% et 14 à 18 ans pour 21% des cas. 25% des patients étaient obèses, fumeurs ou avaient des antécédents familiaux de maladie de Verneuil.

L'âge de début était plus tardif chez les garçons que chez les filles, et ceux-ci présentaient plus fréquemment une atteinte axillaire ou des comorbidités comme l'acné ou un kyste du sinus pilonidal. Un âge de début précoce et une localisation génitale des lésions étaient associés à un délai diagnostique plus important. Un antécédent mailla de maladie de Verneuil n'était pas un facteur lié à la sévérité de la maladie. Un début des symptômes avant l'âge de 14 ans était associé à une atteinte génitale. Un délai diagnostic important était associé à un plus grand nombre de sites atteints par la maladie, un score IHS' plus élevé et un IMC plus élevé.

La maladie de Verneuil pédiatrique présente des aspects cliniques et thérapeutiques similaires à celle débutant à l'âge adulte et nécessite donc un prise en charge rapide avec des traitements efficaces et une prise en charge globale (nutritionnelle, support psychologique) afin de limite le fardeau de la maladie à long terme.


L'AFRH vous propose de répondre à ce sondage sur l'âge d'apparition de vos 1ères lésions d'HS / Verneuil


Stacks Image 480

L'AFRH est une association de patients experts qui agissent depuis 2000 pour aider les personnes atteintes d'Hidrosadénite Suppurée / Maladie de Verneuil.

Site créé le 15 février 2020
Dernière mise à jour 21 juin 2022

© 2022 Marie-France Bru-Daprés pour l’AFRH